Paul Vulliaud

SPINOZA

d’après les livres de sa bibliothèque

Spinoza d’après les livres de sa bibliothèque

En librairie : 15 novembre 2012.

 

Format : 160 x 245 mm.

Pagination : 160 pages.

Poids : 319 g.

ISBN : 978-2-84990-217-2.

 

17,00 €
Ajouter au panier
  • Disponible
  • — Livraison sous 10 jours ouvrables.1

Livraison gratuite

Spinoza meurt le 21 février 1677. On dresse l’inventaire de ses biens. Comme on pouvait l’attendre d’un philosophe qui avait conformé sa vie à ses principes et professé le mépris des honneurs et des richesses, il ne laisse rien, excepté une modeste bibliothèque de quelque cent soixante volumes. Nous en connaissons le détail. Il a été publié.
Dans Spinoza d’après les livres de sa bibliothèque, Paul Vulliaud examine avec attention ces volumes et leurs auteurs et tente de préciser les motifs qui ont déterminé les choix de Spinoza. Il relève que le philosophe disposait des meilleurs outils d’exégèse biblique (volumes en hébreu classique et rabbinique) et d’un ensemble d’ouvrages scientifiques du plus haut niveau.
En étudiant ce que Spinoza avait lu, Paul Vulliaud dessine et approfondit la figure intellectuelle du philosophe : « On peut étudier l’Éthique et les sources de l’Éthique. Je me propose d’évoquer l’auteur de l’Éthique dans le cadre de sa vie et dans son milieu, en me souvenant, d’ailleurs, qu’il ne fut pas un érudit, mais un penseur qui concentra ses forces dans la méditation. »

Né à Lyon en 1875, Paul Vulliaud meurt dans la misère à Paris en 1950. Il a consacré sa vie à l’ésotérisme et à la Kabbale juive ou chrétienne. Son œuvre, abondante, est autant celle d’un traducteur (Dante ou Shakespeare) que celle d’un véritable érudit. Excellent hébraïsant, on lui doit, entre autres ouvrages, une étude importante sur La Kabbale juive (1923) qui exerça une grande influence sur René Guénon, Max Jacob et O.V.L. Milosz. Grand connaisseur des Écritures, il avança la thèse — aujourd’hui peu scandaleuse — de l’origine hébraïque ou araméenne de la langue des Évangiles (La Clé traditionnelle des Évangiles, 1936).

Diffusion/distribution : Équateurs/INTERFORUM.